Comment recruter un gestionnaire de paie ?

Vous souhaitez recruter un gestionnaire de paie ? Pour cibler le candidat idéal, suivez toutes les étapes essentielles : détermination de vos besoins, établissement d’une fiche de poste et réalisation d’entretiens d’embauche.

Ayez bien en tête toutes les informations relatives au métier de gestionnaire de paie, afin de trouver quelqu’un qui possède toutes les compétences requises. Et pour une recherche sereine, rapide et efficace, tournez-vous vers un cabinet de recrutement dans les métiers de la paie !

Gestionnaire de paie : tout savoir sur le métier

Les missions du gestionnaire de paie

Embauché dans une PME, au sein d’un grand groupe, ou bien dans un cabinet d’expertise comptable, le gestionnaire de paie a de nombreuses missions :

  • collecte, analyse et traitement de toutes les informations relatives au travail des salariés (heures travaillées, absences, congés, heures supplémentaires, etc.) ;
  • établissement des bulletins de paie ;
  • virement des salaires et des charges sociales ;
  • déclarations fiscales et sociales (URSSAF, caisse de retraite…) ;
  • gestion des nouvelles embauches et des départs de salariés ;
  • réponses aux interrogations du personnel concernant leurs fiches de paie, leurs charges sociales ou leurs indemnités journalières ;
  • suivi des données concernant la masse salariale, les entrées et les sorties, etc.

Dans une entreprise de plus de 300 salariés, le responsable de la paie doit également effectuer le bilan social de l’établissement, une fois tous les trois ans.

La rémunération du gestionnaire de paie

Avant de passer au recrutement d’un gestionnaire de paie, il est important de savoir quelle rémunération lui proposer, pour une offre d’emploi attractive. Selon l’Apec, 80 % des offres d’emploi évoquent un salaire compris entre 28 000 et 40 000 euros bruts par an, avec une moyenne de 33 000 euros.

Un gestionnaire de paie confirmé, avec plusieurs années d’exercice, sera mieux rémunéré qu’un candidat débutant.

Après avoir acquis une certaine expérience, le gestionnaire de paie peut évoluer vers différents postes : responsable des paies, contrôleur de gestion sociale, ou encore directeur ou responsable des ressources humaines. Il peut également se tourner vers d’autres métiers relatifs à la comptabilité et aux finances.

Gestionnaire de paie : de nombreuses formations pour y parvenir

Il n’existe pas de formations spécifiques dédiées au gestionnaire de paie. Afin d’attirer les bons professionnels, tournez-vous vers des profils ayant suivi un cursus en comptabilité, en ressources humaines ou en gestion, niveau bac +2 minimum. Ainsi les candidats gestionnaires auront :

  • un BTS Comptabilité et gestion ;
  • un BTS Support de l’action managériale ;
  • un BTS Gestion de la PME ;
  • un BUT Gestion des entreprises et des administrations ;
  • un BUT Gestion administrative et commerciale des organisations ;
  • une licence pro Comptabilité et paie ;
  • une licence pro Métiers de la GRH.

Nombre d’entreprises préfèrent recruter un gestionnaire de paie ayant 2 ans d’expérience minimum. Les candidats ayant exercé dans un cabinet d’expertise comptable ou dans une société d’externalisation des paies sont particulièrement appréciés.

N’hésitez pas à opter pour un profil ayant effectué différents stages en milieu professionnel ou, mieux encore, ayant réalisé un cursus en alternance.

Créer l’offre d’emploi gestionnaire de paie idéale

La fiche de poste du gestionnaire de paie

Pour établir une offre d’emploi correspondant parfaitement à vos besoins, il est indispensable de créer une bonne fiche de poste. Celle-ci devra lister toutes les tâches incombant au gestionnaire de paie au sein de votre entreprise. Soyez précis et évoquez notamment les points suivants :

  • récupération des éléments variables de paie auprès des services concernés ;
  • utilisation du logiciel de paie pour l’établissement des bulletins ;
  • gestion des entrées et des sorties de salariés ;
  • établissement des déclarations sociales nominatives (DSN) ;
  • paiement des charges aux organismes de recouvrement ;
  • réponse aux interrogations des salariés quant à leurs bulletins de salaire.

N’oubliez pas de nommer les logiciels utilisés dans vos services (PayFit, Cegid, Ciel Pay, etc.). Précisez également à quels collaborateurs le candidat gestionnaire de paie aura affaire lorsqu’il prendra ses fonctions (ressources humaines, comptable, directeur des paies s’il existe, ensemble du personnel, et organismes sociaux extérieurs).

Les qualités indispensables requises pour le poste de gestionnaire de paie

Le métier de gestionnaire de paie implique de nombreuses qualités, qu’il est indispensable de cibler si vous souhaitez recruter la bonne personne. Ainsi, votre candidat devra faire preuve de : 

  • rigueur et méthode, comme pour tout métier de chiffres ;
  • conscience professionnelle ;
  • discrétion et de respect de la confidentialité (il manipule des données personnelles et sensibles) ;
  • curiosité (il doit se tenir au courant de l’évolution de la législation sociale et des normes inhérentes à son domaine) ;
  • aisance dans les relations humaines ;
  • maîtrise des logiciels de paie, des outils statistiques et des outils informatiques.

S’il existe des relations internationales au sein de votre entreprise, le gestionnaire de paie devra également maîtriser l’anglais pour assurer la communication avec ses divers interlocuteurs.

Bien recruter le gestionnaire de paie

Mener des entretiens d’embauche sérieux

Pour l’emploi d’un gestionnaire de paie en CDI, en CDD ou en intérim, l’étape la plus importante est probablement celle des entretiens d’embauche. C’est à ce moment-là qu’il faut cerner le candidat, comprendre ses motivations, et s’assurer de ses compétences pour répondre aux besoins de votre entreprise. Afin de mener à bien votre mission, vous pouvez poser les questions suivantes :

  • Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?
  • Avec quelles technologies avez-vous travaillé jusqu’ici ?
  • Arrivez-vous à travailler en situation de stress ?
  • Comment réagissez-vous si un membre du personnel vient vous rapporter une erreur sur sa fiche de paie ?
  • Comment vous informez-vous des nouvelles législations relatives à la gestion de la paie ?

N’hésitez pas à interroger le candidat sur des cas précis et existants. Vous pouvez par exemple lui demander comment il calcule un acompte sur salaire, ou si un avenant au contrat s’avère nécessaire pour un mi-temps thérapeutique. Ce type de questions vous permettra de sonder l’expertise de la personne que vous avez en face de vous.

Déléguer votre recherche à un cabinet de recrutement 

Vous ne possédez pas les compétences en interne pour mener à bien toutes les étapes conduisant à l’emploi d’un gestionnaire de paie ? Vous avez besoin de recruter un gestionnaire de paie en urgence et avez peur de manquer de temps ?

Responsable des ressources humaines ou directeur d’une PME, les services d’un cabinet de recrutement dans les métiers de la finance vous seront d’une grande aide. Des experts du domaine vont vous faire gagner un temps précieux et vous permettre d’embaucher le candidat idéal, répondant parfaitement à vos attentes !

Pour en savoir plus :

Recruter un responsable paie

Recruteurs ?

Que vous soyez une PME ou un grand groupe, nous vous accompagnons pour l’ensemble de vos besoins en recrutement : CDI, CDD, intérim et management de transition.

Ils nous font confiance :

👋 Je veux des infos sur le cabinet de recrutement spécialisé Talents Paie

10 + 3 =

Share This