Expert du recrutement en
juridique

Comment recruter un assistant juridique ?

Vous devez recruter un assistant juridique ? Nous vous présentons les étapes clés pour cette recherche de la plus haute importance. Informations sur le métier, qualités à viser, questions à poser lors de l’entretien d’embauche, Talents Finance vous accompagne pour trouver le candidat idéal. Et pour un processus rapide et serein, faites appel à un cabinet de recrutement dans les métiers du droit, vous avez tout à y gagner !

Tout savoir sur le métier d’assistant juridique

Les tâches d’un assistant juridique

Employé dans un cabinet d’avocats, en office notarial, par un huissier de justice ou directement au sein d’une entreprise privée, l’assistant juridique est là pour seconder un professionnel du droit dans ses missions quotidiennes. Ainsi, les tâches administratives et juridiques lui incombant sont variées et nombreuses :

  • élaboration d’actes simples ;
  • correction d’actes ;
  • gestion de planning ;
  • secrétariat (saisie informatique, accueil des clients, standard téléphonique) ;
  • organisation de réunions ;
  • suivi des dossiers ;
  • archivage.

Le salaire d’un assistant juridique

Pour l’emploi d’un assistant compétent et motivé, ne négligez pas l’importance de sa rémunération et restez en phase avec la réalité. Un package salarial intéressant permet de ressortir parmi toutes les offres d’assistant juridique.

Selon l’Apec, 80 % des offres d’emploi pour ce métier font part d’un salaire allant de 26 000 euros à 43 000 euros bruts par an, avec une moyenne de 34 000 euros.

Cette rémunération dépend de la formation du professionnel, de son expérience, de son expertise et de la taille de l’entreprise dans laquelle il va travailler. Le lieu d’exercice (Paris ou province) s’avère également un facteur influent, ainsi que le type de contrat (cdi, cdd ou intérim).

Les études pour devenir assistant juridique

Pour cibler des candidats compétents, et surtout si vous vous orientez vers un profil junior, examinez ses qualifications. Différentes formations mènent au métier de secrétaire juridique, souvent des bac +2 :

  • DEUST Assistant juridique ;
  • DU Secrétaire juridique ;
  • BTS Support à l’action managériale ;
  • BTS Collaborateur juriste notarial ;
  • BTS Gestion de la PME ;
  • DUT carrières juridiques.

Vous pouvez aussi recevoir des candidatures ayant une formation bac +3 et notamment une licence professionnelle “Activités juridiques” pour laquelle il existe de nombreuses spécialités. Notez également qu’une formation en alternance sous-entend toujours que le candidat a déjà une expérience en entreprise, souvent non négligeable pour un profil débutant.

Pour les candidats qui vous intéressent, n’hésitez pas à vous renseigner brièvement sur la formation suivie. Vous verrez ainsi s’il peut être en phase avec vos besoins et les domaines pour lesquels vous travaillez (droit des sociétés, droit social, droit des affaires…).

Créer une offre d’emploi correspondant à vos besoins

Élaborer une fiche de poste précise

La recherche d’un assistant juridique passe avant tout par la création d’une offre d’emploi. Pour être attractive, celle-ci doit mentionner le plus de détails possible. La fiche de poste fait partie des points essentiels à y faire figurer. Sur celle-ci, vous allez lister toutes les missions que devra effectuer, quotidiennement ou non, votre future recrue, avec par exemple :

  • standard téléphonique ;
  • accueil des clients ;
  • saisie de données sur informatique ;
  • rédaction de contrats ;
  • rédaction de comptes-rendus de réunion ;
  • élaboration d’un planning de travail ;
  • recherches pour certains dossiers ;
  • veille juridique…

Évoquez également l’organisation de l’entreprise, la taille de l’équipe avec laquelle le candidat devra travailler, et les personnes auxquelles il aura affaire dans ses fonctions (clients, cabinets d’avocats, juriste, direction juridique, cabinets d’expertise comptable, etc.).

Cibler les softs skill nécessaires au poste

Que vous soyez juriste en droit, avocat, notaire ou directeur juridique d’une entreprise, votre assistant juridique doit être un vrai soutien pour vous. Afin de trouver le candidat qui répondra à toutes vos attentes, il faut déterminer avec attention les qualités que ce dernier devra avoir :

  • présenter une excellente expression écrite et orale ;
  • aisance relationnelle ;
  • faire preuve de rigueur ;
  • être organisé ;
  • être autonome ;
  • faire preuve de discrétion ;
  • maîtriser les logiciels de bureautique ;
  • maîtriser une langue étrangère si besoin (bien souvent l’anglais).

Il est évident que l’assistant devra connaître parfaitement le vocabulaire et les formalités juridiques inhérents à son métier. C’est également un plus s’il présente une expertise relative au service au sein duquel il est recruté (service juridique en droit des sociétés, service juridique en droit social, cabinet d’expertise comptable, etc.).

Finaliser le recrutement de l’assistant juridique

Recevoir les bons profils pour mieux les évaluer

Après avoir sélectionné les candidats les plus appropriés pour le poste à pourvoir, il vous reste à les rencontrer et échanger avec eux de vive voix. Les entretiens d’embauche vont vous permettre de bien cerner le professionnel que vous avez en face de vous. Vous pourrez évaluer sa motivation, et savoir si oui ou non il pourrait remplir les missions que vous allez lui confier. Vous pouvez poser les questions suivantes :

  • Qu’aimez-vous dans le métier d’assistant juridique ?
  • Appréciez-vous la relation avec les clients ?
  • Pourquoi souhaitez-vous travailler avec nous ?
  • Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?
  • La gestion de plusieurs dossiers en même temps vous paraît-elle compliquée ?
  • Comment effectuez-vous la veille juridique ?
  • Avez-vous des compétences relatives à notre spécialité (droit des affaires, droit social, etc.) ?
  • Parlez-vous anglais ?

N’hésitez pas également à évoquer des situations réelles et demandez à votre candidat comment il y réagirait. Par exemple :

  • Un collaborateur téléphone et veut parler immédiatement à votre supérieur, mais celui-ci se trouve en réunion, que faites-vous ?
  • On vous demande de régler un dossier urgent quelques minutes avant la fin de votre journée, comment réagissez-vous ? 

Il est facile d’imaginer diverses situations de ce type (souvent déjà rencontrées), et ces questions permettent de voir comment travaille concrètement le secrétaire juridique que vous interrogez et d’évaluer son niveau d’expertise.

Simplifier votre processus de recrutement en déléguant

Vous travaillez pour les ressources humaines de votre société ou êtes directeur d’une PME ? Vous êtes avocat, notaire ou huissier de justice ? Vous n’êtes peut-être pas expert en assistance juridique, et n’avez sûrement pas envie de perdre votre temps dans un long et fastidieux processus de recherche. Peu importe votre situation, si vous souhaitez embaucher un assistant juridique en cdi, en cdd ou en intérim, à Paris ou ailleurs, faire appel à un cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers du droit est une excellente idée. Ses experts mettent leur double compétence à votre service : le droit et le recrutement. À la clé : une embauche rapide, en adéquation avec vos besoins !

Pour en savoir plus :

Recruter un juriste
Recruter un notaire
Recruter un paralégal
Recruter un avocat

Recruteurs ?

Que vous soyez une PME ou un grand groupe, nous vous accompagnons pour l’ensemble de vos besoins en recrutement : CDI, CDD, intérim et management de transition.

Ils nous font confiance :

👋 Je veux des infos sur le cabinet de recrutement spécialisé Talents Légal

5 + 12 =

Share This