Expert du recrutement en
juridique

Comment recruter un avocat ?

Vous avez besoin de recruter un avocat d’entreprise ? Que ce soit au sein d’un grand groupe ou d’une PME, pouvoir compter sur un spécialiste juridique est primordial. Ses missions sont nombreuses et confèrent à la société un cadre légal essentiel.

Que vous souhaitiez intégrer un avocat d’affaires directement dans vos équipes, ou que vous préfériez faire appel à un avocat collaborateur indépendant, il est nécessaire de passer par de multiples étapes avant d’embaucher la bonne personne.

Nous vous donnons toutes les astuces pour parvenir à trouver le profil respectant au mieux vos attentes. Et pour déléguer cette lourde tâche, n’hésitez pas à confier votre projet à un cabinet de recrutement dans les métiers du droit !

Avocat en entreprise : tout savoir sur le métier 

Les tâches d’un avocat

Au sein d’un grand groupe ou d’une PME, le rôle d’un avocat d’affaires s’avère essentiel. Il assure un cadre juridique à vos activités. Celles-ci sont ainsi exercées en toute légalité, évitant tout problème futur avec la justice. Un avocat en droit des sociétés est également un collaborateur précieux pour le directeur : il le conseille et lui donne un avis juridique pour toutes les décisions importantes à prendre. Les missions de l’avocat en entreprise sont donc nombreuses :

  • conseil juridique auprès de la direction de l’entreprise ;
  • rédaction de toute la documentation juridique de la société (contrats, transactions, procès-verbaux des actionnaires, etc.) ;
  • négociation des transactions ;
  • certification et signature des actes juridiques ;
  • représentation des clients et plaidoirie au tribunal le cas échéant.

Un avocat exerçant directement au sein d’une entreprise possède de nombreuses compétences en droit des affaires, droit du travail, droit commercial, droit social, droit fiscal, droit de la propriété industrielle, etc.

Le salaire d’un avocat

Pour attirer un profil intéressant au sein de votre société, établissez une offre d’emploi avec un package salarial attractif. Selon l’Insee, le salaire d’un avocat débutant s’élève à 30 000 euros annuels bruts, et peut monter jusqu’à 150 000 euros annuels bruts pour un expert. La rémunération médiane se situe à environ 55 000 euros par an, soit 4 583 euros par mois.

De nombreux facteurs influencent le salaire de l’avocat en droit des affaires, et c’est notamment le cas de son statut. Un candidat qui sera salarié de votre entreprise ne sera pas rémunéré de la même manière que s’il exerce au sein d’un cabinet d’avocats. Et d’ailleurs, les cabinets d’avocats n’ont pas tous la même notoriété, cela a également un impact sur la rémunération. 

Les études menant au métier d’avocat

Pour bien cibler les postulants à votre offre, il est nécessaire de connaître les diplômes que doit posséder un avocat pour travailler en tant que tel au sein de votre société. Les avocats d’affaires suivent dans la majorité des cas un Master 1 en droit des sociétés. Cette formation bac +4 doit être suivie du passage du CAPA. 

Ce Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat s’avère indispensable pour exercer le métier, que ce soit dans un cabinet d’avocats indépendants ou directement pour le compte d’une entreprise. Un professionnel ayant obtenu le Master 1 en droit des sociétés et n’ayant pas passé le CAPA aura le statut de juriste et non d’avocat.

Élaborer une offre d’emploi attractive

Créer une fiche de poste pour votre avocat d’affaires

Avant toute chose, ciblez bien vos attentes. Un avocat en droit des sociétés peut être salarié d’un grand groupe, mais peut aussi travailler en indépendant ou dans un cabinet d’avocats et collaborer avec votre entreprise. Tout dépend de vos besoins, et de vos moyens. Pour trouver le candidat idéal, établissez une liste des tâches qui lui incombent, avec par exemple : 

  • rédaction de documents juridiques (contrats, procès-verbaux, etc.) ;
  • représentation de l’entreprise devant la cour (le cas échéant) ;
  • négociation de transactions ;
  • conseils juridiques ;
  • accompagnement légal d’un projet de l’entreprise.

Soyez le plus précis possible. Mentionnez également l’organisation de l’entreprise et les professionnels auxquels l’avocat aura affaire au quotidien. De nombreuses questions et détails seront abordés lors de l’entretien d’embauche, afin de ne pas exposer les informations sensibles de votre groupe.

Cibler les qualités et compétences requises pour le poste

L’avocat que vous allez recruter aura une grande responsabilité juridique et fiscale au sein de votre société. Son rôle de conseiller s’avère essentiel à la pérennité de votre business, il doit donc être sélectionné avec soin. Assurez-vous qu’il présente notamment les qualités suivantes :

  • avoir des connaissances approfondies en droit des affaires, droit du travail, droit des sociétés, droit social et en propriété intellectuelle ;
  • être stratégique et inventif ;
  • avoir de grandes capacités d’expression écrite et orale ;
  • avoir un excellent relationnel avec ses clients ;
  • être organisé ;
  • être discret (pour le respect du secret professionnel) ;
  • maîtriser l’anglais ;
  • être résistant au stress.

Choisir le meilleur candidat pour occuper le poste d’avocat de votre société

Rencontrer les candidats prometteurs

Après avoir reçu et examiné les candidatures, il vous faut rencontrer les avocats en droit qui vous paraissent présenter le meilleur profil. Ce face-à-face représente la dernière ligne droite de la recherche d’un collaborateur. Il vous permettra de mieux connaître le candidat, de discuter avec lui de ses motivations, et de déterminer si oui ou non il pourrait être le professionnel dont vous avez besoin. Pour parvenir à vos fins, voici quelques questions judicieuses à poser : 

  • Avez-vous déjà travaillé avec une entreprise du même secteur que celle-ci ?
  • Quelle est votre spécialité et pourquoi l’avoir choisie ?
  • Quelles sont vos prétentions salariales (ou vos honoraires s’il s’agit d’un avocat exerçant en cabinet) ?
  • Savez-vous rediriger vos clients vers des collaborateurs sur des sujets pour lesquels vous manquez de compétences ?
  • Quelle est votre manière de communiquer (téléphone, e-mail, réunion…) ?
  • Parlez-vous anglais ?

Veillez également à ce qu’il n’existe pas de conflit d’intérêts, en vous assurant que l’avocat d’entreprise ne travaille pas pour l’un de vos concurrents.

Faire appel à un cabinet de recrutement

Vous travaillez dans le service des ressources humaines ? Vous êtes directeur d’une PME ? Si votre société a besoin de recruter un avocat d’entreprise, cette tâche peut vous paraître ardue. Trouvez le candidat idéal pour un poste clé tel que celui-ci n’est pas un exercice facile. Créer une offre d’emploi demande d’être informé sur le métier, sur les attentes concrètes de votre groupe en matière juridique, et d’être apte à mener un entretien d’embauche avec un avocat d’affaires.

Vous n’avez pas les compétences, pas le temps, ou ni l’un ni l’autre ? Confiez la recherche de votre avocat à un cabinet de recrutement spécialisé. Avec d’excellentes connaissances juridiques, les experts du recrutement trouveront pour vous le candidat idéal, que vous souhaitiez un avocat collaborateur ou un avocat en entreprise. Vous y gagnerez en temps, en sérénité, et en efficacité !

Pour en savoir plus :

Recruter un juriste
Recruter un notaire
Recruter un paralégal
Recruter un assistant juridique

Recruteurs ?

Que vous soyez une PME ou un grand groupe, nous vous accompagnons pour l’ensemble de vos besoins en recrutement : CDI, CDD, intérim et management de transition.

Ils nous font confiance :

👋 Je veux des infos sur le cabinet de recrutement spécialisé Talents Légal

7 + 3 =

Share This